Réouverture d’une rivière : le Croult

2019
Aménagement du territoire : Démarches de planification en faveur de la biodiversité
Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France
Intercommunalités

  • Organisme / institution en charge de la mise en œuvre : la Communauté d'Agglomération Roissy Pays de France (CARPF) /le Syndicat Mixte pour l’Aménagement Hydraulique des vallées du Croult et du Petit Rosne (SIAH)/Ville de Goussainville
  • Services de la collectivité associés :
    • Pour la CARPF : direction de l'Aménagement ; direction Culture et Patrimoine ; direction du Développement économique ; l’Agence de développement économique ; direction de la Politique de la ville.
    • Pour le SIAH : la Direction, le service maîtrise d’œuvre.
    • Pour la Ville de Goussainville : Direction de l’Aménagement, Direction des Services Techniques
  • Budget : 119 965 € TTC pour l’étude urbaine de faisabilité pré opérationnelle sur le Vieux Pays de Goussainville
  • Partenaires financiers : Agence de l'Eau Seine Normandie ; Région Île-de-France ; Conseil Départemental du Val d’Oise pour la ré-ouverture de la rivière ; le Plan Urbanisme Construction Architecture (Puca) pour l’étude urbaine 
  • Partenaires techniques : Syndicat Mixte pour l'Aménagement Hydraulique des vallées du Croult et du Petit Rosne (SIAH) ; Ville de Goussainville ; le collectif Hyacinthe ; Altitude 35 (atelier de paysage, d'architecture et d'urbanisme) ; EUROPAN France
  • Date de début du projet : 01/02/2018

OBJECTIFS

Dans le cadre de l’étude urbaine et écologique du territoire du Vieux Pays la réflexion s’est portée sur la restauration des milieux humides dont la ré-ouverture et la renaturation d’un de ses cours d’eau : le Croult. Ces travaux permettront de reconnecter le Vieux Village avec son passé hydraulique et de répondre notamment aux enjeux d’adaptation du territoire face au changement climatique. Il s’agit tout d’abord de mieux gérer le risque inondation par la réouverture et la renaturation du Croult, de développer les corridors écologiques et d’apporter de la fraîcheur en cœur de village minérale par la restauration de la ripisylve disparu. Enfin, cette action sera l’occasion de concilier les pratiques agricoles avec les milieux restaurés.

 

MESURES MISES EN ŒUVRE

Le SIAH est en train de définir la programmation d’ouverture des tronçons busés du Croult en fonction des intérêts hydrauliques, des opportunités foncières et de l’impact sur la biodiversité. Le syndicat définira également la liste des espèces végétales inféodées aux ripisylves à planter lors des travaux de restauration.

La réouverture de la rivière s’accompagnera d’une création d’un cheminement doux longeant le cours d’eau. Ces cheminements devront être connectés aux espaces publics situés au nord du cours d’eau pour arriver à constituer un maillage de mobilités douces. Ceci pose la question de la création d’un ouvrage de traversée du cours d’eau, à ce jour non défini ni financé.

Ces nouveaux espaces de promenade seront aménagés comme des laboratoires privilégiés de découverte et d’observation de la biodiversité. Ils pourront être le support d’actions pédagogiques destinés aux habitants du Vieux Pays, aux scolaires notamment, mais aussi aux promeneurs provenant d’horizons plus larges. Enfin, le projet s’accompagnera de la définition d’un plan global de gestion des berges pour tendre vers une gestion la plus écologique possible tout en prenant en compte les usages (promenade, mais surtout besoins en termes d’hydraulique).

En parallèle, les collectivités ont engagé une réflexion pour articuler la réouverture du Croult avec la Charte Agricole du territoire du Grand Roissy en lien avec le futur exploitant dont les parcelles sont situées à côté de la ripisylve. L’objectif étant de limiter les impacts de l’exploitation des parcelles sur la zone restaurée, et de façon plus générale de diminuer les impacts sur la biodiversité sur le foncier agricole protégé par la Charte Agricole.

 

RÉSULTATS / IMPACTS POUR LA BIODIVERSITÉ

La conception du profil de la rivière et des berges en pente douce permettra un développement important de la biodiversité, associé à une meilleure gestion du risque inondation.

La gestion écologique des berges et du lit mineur permettra de limiter l'impact des opérations d'entretien sur les écosystèmes en place.

Le SIAH  réalisera un suivi de la biodiversité et de son évolution après la réalisation des travaux. Cette démarche visera à s’assurer de l’efficacité de la réouverture sur le plan écologique.


CONTACT 

Aurélie STOFFEL, responsable du Pôle Environnement de la Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France

astoffel@roissypaysdefrance.fr

01 74 25 70 01

 

Eric CHANAL, directeur du SIAH

eric.chanal@siah-croult.org

01 30 11 15 15