Renaturation d’une zone inondable

2016
Aménagement du territoire : Démarches de planification en faveur de la biodiversité
Montpellier Méditerranée Métropole (Hérault)
Intercommunalités

Organisme /institution en charge de la mise en œuvre : Montpellier Méditerranée Métropole – SA3M Société d'Aménagement de Montpellier Méditerranée Métropole

Services de la collectivité associés : Direction du Foncier et de l'Aménagement

Budget : Budget concession d'aménagement (SAAM) 193 M €, Participations 3M =  32,4 M €, budget action fenouillet : 17 588 000 €

Partenaires financiers : Montpellier Méditerranée Métropole – Région Occitanie / Etat (CPER) – CDC emprunt Gaïa

Partenaires techniques : EGIS eau, Alfred PETER Paysagiste

Date de début du projet : Novembre 2015

Date de fin : 2025


 

OBJECTIFS

Dans le périmètre de l’Ecocité, « Ode à la mer » est une entrée de ville commerciale entre Montpellier, les étangs et la façade maritime. Il est traversé par trois fleuves à régime intermittent. Cet espace aujourd’hui constitué de grandes zones commerciales extensives structurées autour d’une voie rapide, et transformée par l’arrivée du tramway Ligne 3, est soumis aux risques d’inondations : crues méditerranéennes et submersion marine. Dans la perspective de sa transformation, l’enjeu est double : 1/ recomposer ce secteur autour du tramway ligne 3, et 2/ restaurer des zones humides afin d'améliorer le fonctionnement de ce territoire d’embouchure et de réparer les négligences urbaines et hydrographiques passées.

Le projet de réaménagement d’ensemble consiste à reconstituer des zones inondables et ses milieux naturels patrimoniaux associés tout en articulant l’aménagement autour des déplacements doux. Cette transformation se fera par succession d’opérations tiroirs qui auront pour but de :

  • ouvrir des espaces renaturés ayant une fonction récréative et paysagère et de biodiversité tout en offrant une zone tampon en cas de crue ;
  • mais aussi transférer et revaloriser le tissu commercial en dégageant des capacités constructives supplémentaires dans les zones non submersibles pour la production de logements afin de restructurer le quartier en équilibrant les fonctions commerciale, de logement, de loisirs et de nature.

 

MESURES MISES EN ŒUVRE

Descriptif de l’investissement :

Situé dans la zone d’activité économique du Fenouillet à Pérols, identifiée comme zone rouge au PPRI communal (Plan de Protection contre le Risque Inondation), l’investissement a pour objet l’acquisition du foncier (occupé par des structures principalement dédiée au commerce) en vue d’une « restitution à la nature » par la réalisation, après démolition, d’une zone paysagère consistant en la restauration d'une zone humide dimensionnée pour l’expansion de la crue centennale des secteurs limitrophes. Ces espaces ainsi restaurés offriront un habitat privilégié pour la faune et la flore des zones humides, dans un contexte général de diminution des surfaces de zones humides à l'échelle du bassin méditerranéen.

 

OBJECTIFS :

L’investissement a pour objectif de respecter 2 des ambitions du projet urbain défini par délibération de la Métropole :

  • construire la ville de la biodiversité en intégrant les espaces naturels et agricoles, avec pour enjeux le renforcement des corridors hydrologiques et la mise en réseaux des différents entités naturelles (trames vertes et bleues) et la restitution, lorsque cela sera possible, de corridors écologiques ;
  • intégrer la question hydraulique dans la conception du projet, avec la nécessité de maîtriser globalement le risque hydrologique et en particulier d’assurer, lorsque cela s’y prête, la « réparation » hydraulique des secteurs imperméabilisés en renouvellement urbain et positionner des équipements hydraulique structurants ;
  • assurer un suivi faune/flore de la recolonisation du site (espèces indicatrices de l'état des milieux).

Date d'engagement de l'opération : novembre 2015.

  • Acquisition de la nue-propriété d’une partie du secteur : novembre 2015 (pleine propriété 2020).
  • Début des délocalisations des commerces dans le projet EcoPôle d’une partie des commerces existants : année 2020.
  • 1ere phase de démolition et d’aménagement : 2020.
  • Fin des délocalisations et rachats des commerces existants : 2025.
  • 2ème phase de démolition et d’aménagement : 2025.

 

RESULTATS ATTENDUS

- Augmentation des surfaces de zones humides en désimperméabilisant sélectivement une zone commerciale d'environ 10 ha, concernant 60 entreprises.

- Actuellement, le ruissellement des zones imperméabilisées existantes, notamment des zones commerciales et d’activités, s’écoule sans traitement vers le milieu récepteur et les étangs. Les différents bassins prévus au schéma directeur sur le bassin versant permettront d’intercepter et de traiter ces eaux de ruissellement avant rejet dans le milieu naturel.

- De plus, la gestion dynamique des principaux bassins permettra d’améliorer encore la dépollution en optimisant les temps de décantation des eaux pluviales. En effet, les volumes de rétention des bassins sont très largement supérieurs aux besoins nécessaires à la dépollution des eaux.

- Cette gestion dynamique permettra aussi de contenir les éventuelles pollutions accidentelles dans les bassins et ainsi de mieux protéger les sols.

- Les bassins prévus au schéma directeur diminueront donc de manière considérable la pollution diffuse rejetée dans le milieu naturel par rapport à la situation actuelle.

 


Pour en savoir plus :

Fabien BLASCO, Directeur adjoint Foncier et Aménagement Opérationnel, Montpellier Méditerranée Métropole

f.blasco@montpellier3m.fr


Renaturation d’une zone inondable | Capitales Françaises de la Biodiversité

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.