Régulation multi-facette (faucons, colombiers) de la prolifération de Pigeons bisets

2017
Biodiversité locale : gestion et suivi
Albi
Communes de 20001 à 100000 habitants

Institution en charge de la mise en œuvre : Ville d'Albi

Services de la collectivité associés : Service Parc, Jardins et Espaces Naturels de la ville d'Albi

Budget : 2000 €/an en fonctionnement

Partenaires financiers :

Partenaires techniques : Colombophile amateur pour les pigeonniers municipaux LPO-Tarn et DRAC pour le nichoir des faucons pèlerins sur la cathédrale

Date de début du projet : 2007 pour les faucons pèlerins, 2015 pour les pigeonniers municipaux

Date de fin prévue : 2019 pour les colombiers

 

Objectifs 

Classée au patrimoine mondial de l’Unesco pour son centre historique en briques foraines, Albi abrite une population grandissante de Pigeons bisets. Ces oiseaux se nourrissent à proximité du centre-ville et nichent dans les nombreuses anfractuosités des bâtiments anciens. Les joints des briques sont picorés pour leurs apports en minéraux et leurs fientes acides souillent parements de bâtiments et pavages de ruelles historiques.
En 2008, la ville s'est impliquée aux côtés de la LPO -Tarn pour la valorisation et l'entretien du nichoir d'un couple de Faucons pèlerins sur le clocher de la cathédrale Ste Cécile. Les caméras installées à proximité du nichoir ont montré que les pigeons représentaient 36 % des proies des faucons en période de reproduction (environ 2 pigeons par jour).
Cette présence étant insuffisante pour réguler la population d'environ 6000 pigeons, la ville a débuté en 2015 l'aménagement de colombiers municipaux à proximité du centre-ville pour permettre à terme l'élimination sélective d'œufs pondus. Leur mise en place a été le fruit d'une collaboration avec un colombophile albigeois afin de standardiser les actions nécessaires à la réussite de cette action.
L'objectif principal de ce projet, en complément de la présence exceptionnelle en centre-ville de Faucons pèlerins, est la maîtrise de l'aménagement de pigeonniers municipaux et de leur gestion en régie, pour un rapport efficacité-coût optimisé et une reproductibilité potentielle pour d'autres sites.

Mesures mises en œuvre 

Un couple de Faucons pèlerins ayant choisi de s'installer dans le nichoir installé par la LPO-Tarn en 1989 à 65 m de hauteur sur le clocher de la cathédrale Sainte Cécile, la ville surveille que les couvaisons se déroulent bien, via les caméras installées en 2008. En septembre 2016, elle a mutualisé avec la LPO-Tarn une intervention sur le nichoir et les caméras en profitant d'une opération de dé-végétalisation du clocher pilotée par la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) de Toulouse : les caméras ont été nettoyées extérieurement, le grit du nichoir a été renouvelé et la barre d'entrée de nichoir a été rehaussée.
En 2014, 2 pigeonniers municipaux à l’abandon  étaient recensés en 2014 dans le périmètre communal albigeois : 1 en pierre situé à la plaine de la Guitardié et 1 en brique à l'ancienne ferme de la Mouline. Celui de la Guitardié a été réhabilité par l'entreprise de réinsertion Verseau mais n'est pas encore utilisé car trop éloigné du centre historique, principal lieu de présence des pigeons bisets. L'aménagement intérieur en régie du pigeonnier de la Mouline a débuté en 2016 avec mise en place de 80 nids. Les premiers Pigeons bisets du pigeonnier furent apportés par un colombophile albigeois.n pigeonnier en bois de 20 m² a été construit ex nihilo en 2015 au sein du parc Rochegude, parc datant du XIXe siècle et classé « jardin remarquable » depuis 2009, avec une potentialité de 130 couples.
Le protocole de gestion, de soins et de surveillance, compatible avec des contraintes horaires municipales et une formation des agents par l'expérience, a été élaboré en partenariat avec un colombophile amateur :
- les pigeons bisets récupérés par trappage restent enfermés dans le pigeonnier, se reproduisent afin de constituer un peuplement fidèle au site et qu'ils s'habituent aux venues intermittentes de leur agent référent du service Parcs, Jardins et Espaces Naturels ;
- nourrissage des pigeons 6 jours sur 7 et entretien de chaque pigeonnier 2 fois par semaine ;
- tous les pigeons sont traités contre la trichomonose à leur entrée puis 1 fois par an préventivement.
Le budget d'investissement d'un pigeonnier est d'environ 8000 € (aménagements intérieurs compris).

Résultats/Impact pour la biodiversité

Hausse constante depuis 2010 :
- des connexions sur le blog municipal dédié aux vidéos du nichoir et au développement des fauconneaux ;
- des participations aux animations organisées annuellement par la LPO-Tarn pour l'observation des Faucons pèlerins depuis un jardin face au clocher témoignent de la sensibilisation croissante du grand public au spectacle mais aussi à la fragilité de la vie sauvage (femelle faucon en fin de reproduction : 48 fauconneaux envolés depuis 2008 mais échec de la reproduction au stade de l'incubation en 2017).

La régulation des populations de Pigeons bisets sous un seuil acceptable en termes de nuisances récurrentes pour les biens et les personnes devrait être optimale en 2019 une fois que les 3 pigeonniers programmés à proximité du centre-ville seront pleinement opérationnels.
Cette méthode de gestion orientée de la reproduction des pigeons bisets dans des lieux gérés par la ville devrait :
- éviter les cristallisations passionnelles ponctuelles observées lors de battues administratives organisées sous le précédent mandat ;
- faciliter une surveillance sanitaire passive de la population de pigeons bisets potentiellement au contact des albigeois ;
- permettre de quantifier l'efficacité de la régulation par le décompte du nombre d’œufs stérilisés mécaniquement (pas de chimique) ;ù
- servir de retour d'expérience pour des collectivités confrontées à la même problématique et souhaitant le traiter en régie.

Légende de la photographie : Pigeonnier municipal albigeois du Parc Rochegude créé en 2016 avec une capacité d'accueil de 130 couples. © Ville d’Albi

Pour en savoir plus : lire le rapport de visite 2017
http://parcjardin.mairie.fr/

Contact :
Guillaume Laval, adjoint au directeur du service des parcs, jardins et espaces naturels de la ville d'Albi
Tél. 05 63 49 15 46
guillaume.laval@mairie-albi.fr