Mise en valeur d'un domaine bastidaire classé : une ferme pédagogique en agriculture biologique.

2014
Biodiversité et citoyenneté
Marseille (Bouches-du-Rhône)
Communes de plus de 100 000 habitants

Organisme /institution en charge de la mise en œuvre : Ville de Marseille (Service Espaces Verts et Nature) en partenariat avec un exploitant agricole et un laboratoire universitaire

Budget : 20 000 € par an pour la participation financière à la délégation de service public du fermier auxquels s’ajoutent les salaires des deux animateurs-nature municipaux permanents sur site

Partenaires techniques : L a Ville de Marseille, le Laboratoire Population - Environnement - Développement (LPED, laboratoire universitaire) et la Direction régionale des affaires culturelles (le domaine est inscrit aux Monuments Historiques)

Dates du projet : Attribution de la nouvelle Délégation de Service Public en septembre 2014, mise en œuvre du plan de gestion à partir de l'été 2014. La Délégation de Service Public est prévue jusqu'en 2021, mais sera renouvelée (préservation pérenne du site).


Dans le cadre de sa politique d'éducation à l'environnement et de sensibilisation des scolaires à la protection de la nature, la Ville de Marseille a mis en place des fermes pédagogiques et des relais-nature. L'objectif d'une ferme pédagogique est d'offrir aux scolaires un outil grandeur nature et un espace d'expérimentation pour découvrir le monde agricole et ses enjeux (cultures, élevage, production alimentaire) et appréhender un certain nombre de concepts concernant l'écologie, les relations de l'homme et de la nature, la biodiversité et le développement durable à travers une approche interdisciplinaire.

Les fermes pédagogiques de Marseille accueillent ainsi le public depuis plus de  30 ans pour la découverte de la vie d'une ferme, des animaux, du jardinage, l'observation des cycles de la nature, de la faune et de la flore, mais aussi des ateliers de cuisine, de technologie, d'arts plastiques avec la présence d'animateurs de la Ville de Marseille.

La ferme pédagogique de la Tour-des-Pins est actuellement en procédure de délégation de service public afin d'en choisir l'exploitant agricole gestionnaire (à partir de cet automne). Cette ferme est intégrée dans un domaine bastidaire plus vaste (12 ha) pour lequel une démarche de mise en valeur est en cours. Un plan de gestion vient d'être élaboré et présenté à la DRAC car ce domaine est inscrit aux Monuments Historiques.

Cette ferme a pour vocation d'être une ferme pédagogique modèle, un lieu de découverte du monde rural, de l'histoire des bastides à Marseille et de la préservation de la biodiversité car située dans un domaine riche en écosystèmes diversifiés : ripisylve dans le fond de vallon, prairies humides et prairies sèches, mare, haies vives et espace boisé classé. L’exploitation de cette ferme devra respecter par ailleurs les principes de l’agriculture biologique.

Sur le même site un partenariat existe depuis 2012 avec un laboratoire d'écologie de l'Université Aix-Marseille, pour un suivi de la biodiversité des insectes et notamment de la mise en place d'un « parc urbain des papillons ». Un espace d'expérimentation et de plantation de plantes locales a été mis a disposition du laboratoire, et dans le cadre du Plan de gestion général du site est prévu la réhabilitation d'une petite « fermette »qui leur sera dévolu.

Enfin, des implantations de nichoirs ont été réalisés sur l'ensemble du domaine.