Mise en place progressive de la gestion différenciée

2010
Biodiversité locale : gestion et suivi
Canteleu (Seine-Maritime)
Communes de 2000 à 20000 habitants

Structure chargée de la mise en œuvre : Centre technique municipal de la Ville de Canteleu

Financement : Le projet n'a pas modifié fondamentalement le budget. Au-delà de l'achat de quelques matériels spécifiques, il s'agit essentiellement d'intégrer de nouvelles méthodes de travail.

Durée : Dès 2008, identification des objectifs politiques dans le nouveau mandat. Puis, chaque année, suivi et renforcement de la gestion différenciée, accompagnée de la formation des agents. Ce projet n'a pas de date de fin puisqu'il s'agit d'améliorer en continu la gestion des espaces verts de la ville et de s'adapter à l'environnement.


 

OBJECTIFS

Penser et concevoir autrement la gestion des espaces verts

  • Amélioration du cadre de vie des habitants en mettant à leur disposition une diversité d'espaces.
  • Education du public à l'environnement.

Planter différemment

  • Incorporation des plantes vivaces, mise en place de mulch ou paillages.
  • Développement d'un fleurissement champêtre favorisant la faune avec une signalétique adaptée, création de tâches et de bandes de gazon fleuri.
  • Plantation de plantes à bulbes à différents endroits du cœur de la ville; plantation de jonquilles sur les pelouses, aux pieds d'arbres, sur les terres-pleins. Les fleurs et les feuilles ne sont pas coupées tout de suite afin de permettre aux bulbes de se régénérer.
  • Végétalisation des pieds d'arbres à l'aide de couvre-sol ou paillage.
  • Poursuite de modifications de compositions de certaines jardinières. Abandon de trames de plantes annuelles au profit d'arbustes et de vivaces et graminées.
  • Redéfinition de massifs composés de 2/3 d'arbustes en arrière plan pour créer un rideau végétal, et  maintien d'un tiers de la surface en plantes annuelles afin d’apporter la touche de couleur à la belle saison.
  • Apport systématique de couvre-sols dans les massifs, gravière de couleur, fève de cacao, écorce de pin.
  • Choix des essences; retour à des plantations plus locales dans les massifs, telles que : graminées, vivaces, plates à rocailles sèches.

Préserver la biodiversité des espaces naturels

  • Espacement volontaire et progressif entre deux tontes.
  • Mise en place d'une politique de fauchage raisonné assurant le dégagement de visibilité aux carrefours et dans les virages.
  • Diminution progressive de l'emploi des produits phytosanitaires en vue d'une suppression totale à moyen terme.
  • Intégration d'une clause d'interdiction d'utiliser des produits phytosanitaires dans le marché dédié à la tonte et l'entretien d'espaces.

Arroser mieux

  • Gérer les ressources naturelles.
  • Arroser de façon raisonnée.
  • Installation d'une citerne pour récupération des eaux de pluie.

Gérer les déchets

  • Utilisation d'un broyeur pour fabrication du mulch.
  • Valorisation des déchets verts. 

 


 

 

Alain MASSON, Directeur Adjoint des services techniques

 

Gérard LEVILLAIN, Adjoint au Maire en charge des travaux et du développement durable, 

citoyennete@ville-de-canteleu.com