Mise en oeuvre d’un plan Biodiversité

2012
Aménagement du territoire : Démarches de planification en faveur de la biodiversité
Le Havre (Seine-Maritime)
Communes de 20001 à 100000 habitants

Structure chargée de la mise en oeuvre : Ville du Havre
Partenaires : Les associations environnementales locales et les institutions publiques locales
Date de l’action : Action faisant l’objet d’un plan quinquennal 2012-2017
Contact : Carole Malgorn, technicien, service Environnement 02 35 19 60 54 – carole.malgorn (at) lehavre.fr


Le Havre se trouve à l'interface de plusieurs entités paysagères très marquées : les falaises et la plage, la forêt, l’estuaire, les espaces agricoles du plateau de Caux. Consciente de son rôle dans la préservation de ses richesses, la Ville adhère à la Stratégie nationale pour la biodiversité et a fait approuver son plan d’actions lors du conseil municipal du 17 décembre 2012.

Le plan Biodiversité traduit l’engagement de la Ville en la matière et fixe le cap jusqu’en 2017. Il s’articule autour de trois axes stratégiques : mieux connaître la biodiversité du territoire, sensibiliser le grand public et favoriser le développement de la biodiversité. Les différentes propositions d’actions ont été hiérarchisées et priorisées. Certaines sont d’ores et déjà mises en oeuvre.

Après identification et création de réservoirs de biodiversité, des actions de renforcement de la ceinture verte ont été mises en place ; des inventaires sont aussi réalisés dans le cadre de projets urbains.

Un plan global de réduction des produits phytosanitaires pour l’entretien des espaces publics a été déployé.
Les Jardins suspendus s’inscrivent dans la démarche leur permettant de devenir un jardin botanique.
La Ville favorise et accompagne la végétalisation des bâtiments et un comité de suivi faune-flore a été instauré lors de la construction du grand stade. L’approche environnementale de l’urbanisme (AEU) a été appliquée sur deux projets urbains. À l’occasion d’un programme d’aménagement, des prescriptions du guide de qualité environnementale sur l’habitat neuf, qui comprend un volet biodiversité, ont été expérimentées.
Un projet d’apiculture a été lancé en 2010 : au total, 14 ruches se trouvent actuellement sur le territoire de la commune. Avec le CAUE, une charte paysagère et environnementale et un cahier de préconisations spécifiques pour la Costière ont été adoptés. Les falaises et le plateau de Dollemard font l’objet d’une réhabilitation.
Un guide de la nature au Havre a été publié en décembre 2012. Un tableau de bord est cours d’élaboration pour assurer le suivi des actions.