Le parc agricole des Périseaux

2014
Biodiversité locale : gestion et suivi
Lille Métropole (Nord)
Intercommunalités

Budget : 5 000 000 €

Partenaires financiers : La Région Nord-Pas-de-Calais, le département du Nord, la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL) Nord-Pas-de-Calais  et le Fonds européen de développement régional (FEDER)

Partenaires techniques : Le Département du Nord et la Chambre d'agriculture régionale

Dates du projet : 2003-2017


Interface entre la ville et la campagne, l’Espace Naturel des Périseaux est un site exemplaire, révélateur de la complexité des territoires périurbains. C'est le premier hémicycle vert de la Métropole. Il a vocation à devenir un parc agricole protégé de l’urbanisation où dominent et cohabitent agriculture et nature.

Cette  plaine  de 266 hectares au milieu d’un tissu urbain dense doit aussi devenir un espace accessible à tous, plus vert, plus accueillant, plus attractif.

L’esprit du projet impose donc des loisirs privilégiant les activités de promenade et de détente. Les déplacements pédestres, cyclistes et cavaliers sont encouragés et les usages autres qu'agricoles sont proscrits.

Les objectifs généraux du projet sont donc de concilier agriculture et loisirs nature par une agriculture multifonctionnelle, un saut qualitatif en matière d'environnement, un paysage agréable et authentique, des usages choisis et compatibles avec l'activité agricole, un espace plus accueillant.

Concrètement, l’aménagement de l’Espace Naturel des Périseaux consiste à  aménager les chemins, marquer les entrées, aménager l'accès par les routes départementales, traiter les franges urbaines, aménager des sites particuliers.

La présence de deux linéaires de cheminement (chemin agricole et piste multi usages) permet un croisement aisé entre les différents usagers  (piéton-cycliste-cavalier-agriculteur).

Pour l’entrée des chemins, une barrière mobile permet d’assurer une protection du site par la fermeture des chemins tout en autorisant l’accès aux agriculteurs et la sécurité des promeneurs.

Les accès sur les routes départementales  feront l’objet d’aménagements particuliers visant à renforcer la sécurité. L’idée générale est de traiter les carrefours en plate-forme pour signaler la présence des croisements des chemins depuis les routes départementales, ralentir la vitesse des véhicules, gérer la fermeture des chemins.

Au niveau des linéaires, l’emprise foncière des chemins est portée à 12 m de large. Elle  se divise en deux parties de 3m de large séparées par une haie arbustive  de 3,50 m. La voie existante est conservée et réservée en priorité aux véhicules agricoles. La bande multi-usages en béton balayé est accessible aux piétions et  cyclistes et  occasionnellement par les engins agricoles (période de récolte).

La bande arbustive centrale entre les 2 linéaires de chemin sera une zone refuge pour la faune ainsi qu'une zone de développement de la flore spontanée. Les zones enherbées semées en prairie et gérées en gestion différenciée permettront de favoriser la diversité faune flore et de recréer un corridor écologique local.

Un espace en friche est requalifié écologiquement autour de trois espaces, un verger, des bandes de prairies naturelles ou fleuries, des étendues enherbées. Il sera un espace polyvalent de détente et de nature.

Le site de l étang de pêche comprendra un espace vert destiné à la pêche, un espace vert de loisirs et détente, une zone mixte espaces verts/agriculture, un espace pédagogique d’évocation de l’eau et des zones humides. L’eau est utilisée comme lien entre les différents espaces et l’agriculture. Les plantations sont réalisées de manière à privilégier les relations visuelles avec la plaine agricole.

La restauration écologique de l'étang de pêche permettra une renaturation des  berges (fascine), création de méandres, plantation d'espaces bocagers, en tirant partie des composantes du site : l’écoulement naturel des eaux de surface et la présence des terres agricoles.

Le parcours d’eau pédagogique  accueillera une végétation riche spécifique des milieux humides.


Emmanuelle PICUS

epicus (at) lillemetropole.fr

03-20-21-65-81