Intégration de la gestion des eaux pluviales dans un projet de rénovation de centre ville

2013
Biodiversité locale : gestion et suivi
Roanne (Loire)
Communes de 20001 à 100000 habitants

Organisme en charge de la mise en œuvre :  Ville de Roanne

Budget de l’action : Pour l’ensemble de l'opération Roanne Cœur de Cité : 13 800 000 €

Partenaires financiers et techniques : La Région Rhône-Alpes, le bureau d'études TN+ (Paysage) et l’entreprise Sitétudes (Voirie - Réseaux).

Dates de l’action :  De novembre 2008 à juin 2013.


 

OBJECTIFS

Avec la rénovation de la Place des Promenades, espace vert historique de la ville, l’objectif principal a été de renforcer les fonctions centrales d’un parc situé en plein centre-ville.  Ce parc avait en effet été délaissé pendant plusieurs décennies et son rôle de poumon vert n’était plus complètement assuré. Parmi les objectifs à atteindre, se trouvait le renouvellement et le renforcement du patrimoine végétal, mais aussi l’intégration des eaux pluviales.

 

MESURES MISES EN OEUVRE

Le patrimoine végétal a été largement augmenté. Ainsi, afin de préparer l’avenir, des vieux Platanes ont été remplacés par des jeunes arbres plus diversifiés. Le nombre d’arbres a été augmenté de 50%. Les surfaces engazonnées ont été aussi augmentées pour atteindre plus de 2 hectares.

Par ailleurs, une zone humide a été créée. Elle récupère les eaux de pluie de la voirie et d'une esplanade. Une cuve de rétention de 20m3 stocke ces eaux pluviales. L'eau est ensuite renvoyée par une pompe au début de la zone humide, puis circule dans trois bassins différents. Ces bassins ont été imperméabilisés : en cas de sécheresse, il a été estimé que la zone humide pouvait fonctionner pendant environ un mois, l'eau s'en allant par évaporation. À l'inverse, en cas de surplus, un rejet vers le réseau est possible.

Des plantes spécifiques de zone humide ont été choisies pour l'agrémenter (iris, joncs, carex, etc.) et permettent d'intégrer cette zone dans le projet global de diversification du patrimoine végétal de la Place des Promenades.

 

RESULTATS

Parmi les 200 hectares d’espaces verts de la Ville de Roanne, ce projet de 3,7ha en plein centre-ville atteint ces objectifs. Il participe à limiter les effets d’ilots de chaleur en cas de canicule et est donc très fréquenté en période estivale. La zone humide joue également un rôle pour limiter les rejets d’eau pluviale vers les réseaux. Les objectifs esthétiques et fonctionnels (aires de jeux, bancs, commerces) ont également permis le succès de cette place.

 


 

Grégory Aymond, chef de service Environnement, Ville de Roanne

gaymond@mairie-roanne.fr

04 77 23 21 20


Intégration de la gestion des eaux pluviales dans un projet de rénovation de centre ville | Capitales Françaises de la Biodiversité

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.