Démarches participatives en espaces verts

2016
Biodiversité et citoyenneté
Lyon (Rhône)
Communes de plus de 100 000 habitants

Organisme /institution en charge de la mise en œuvre : Ville de Lyon

Services de la collectivité associés : Direction des Espaces Verts – Direction du Développement Territorial

Budget : 35 000 € pour la réalisation des Micro Implantation Florale depuis 2005, soutien financier annuel de 70 000 € des jardins partagés, hors budgets d'aménagement

Partenaires financiers : Grand Lyon Métropole – Bailleurs sociaux – État – Région, pour le soutien à la réalisation de nouveaux jardins partagés

Partenaires techniques : Association Le Passe Jardins

Date de début du projet : début 2000, action pérenne


 

OBJECTIFS

L'objectif est de développer les possibilités d'intervention citoyenne sur la nature en ville, pour plus de nature en ville, un accès facilité et une meilleure appropriation de celle-ci par les habitants et des impacts positifs sur le bien-être et la qualité de vie. Cela passe par la mise en œuvre de différents projets, des plus petits (création d'une Micro Implantation Florale de 60 cm² sur un trottoir en pied d'immeuble) au plus élaborés (création et mise à disposition d'un jardin partagé de 500 m² en terrasse, avec apport de terre végétale propre, clôture, cabane à outils et cuve de récupération de l'eau).

Ces projets ont des ambitions multiples : gagner de l'espace de nature sur le minéral et ainsi augmenter par petites touches la trame verte en ville et contribuer à son embellissement et à sa qualité écologique, diffuser et maintenir des connaissances et un savoir-faire technique, mais aussi favoriser la création de lien social, intergénérationnel et interculturel, permettre l'appropriation de l'espace public et offrir un espace de participation démocratique aux habitants.

 

MESURES MISES EN ŒUVRE

La ville de Lyon soutient depuis le début des années 2000 le développement de jardins partagés qu'ils soient portés par des collectifs d'habitants, équipements socio-éducatifs ou association d'insertion à vocation sociale ou pédagogique. Elle aménage ou met à disposition des terrains pour la création de jardins et aide les associations par l'attribution de subventions et en animant un réseau local autour de la charte des jardins partagés lyonnais, fruit d'un travail collectif inscrivant les jardins comme projet concret de développement durable. Les conventions foncières imposent les règles de l'éco-jardinage.

Les Micro Implantations Florales ont vu le jour en 2005 à Lyon. Le principe, percer la couche d'enrobé d'un trottoir pour rendre le sol perméable et planter des végétaux en pleine terre dans le cadre d'une action citoyenne où un habitant ou un commerçant parraine la Micro Implantation Florale et s'engage à la désherber, l'arroser... La ville encadre et finance les travaux puis accompagne les habitants en fournissant de la terre, des végétaux, et des conseils de jardinage chaque année lors de plantations collectives. Les plantes proposées sont de préférence indigènes, vivaces et rustiques. Certains commerçants désireux de s'investir davantage peuvent intervenir sur des jardinières publiques ou fleurir des pieds d'arbres. Aujourd'hui la ville expérimente des jardins hybrides sans clôture, en fait des parcelles d'espaces verts publics sur lesquelles des groupes d'habitants viennent jardiner, semer des légumes... Les médiateurs Lyon Nature organisent des séances de plantations collectives lors de manifestations ou des inventaires participatifs de la biodiversité urbaine (plantes, papillons), proposent divers partenariats avec des MJC ou écoles pour tester des initiatives citoyennes dans des espaces verts (plantations, actions pédagogiques), fournissent des bacs aux Incroyables Comestibles. Cette logique participative fait partie intégrante de la stratégie de développement de la trame verte urbaine.

La ville organise également des chantiers participatifs et ateliers écovolontaires où se retrouvent agents de la ville et habitants pour la création de mares, hôtels à insectes, nichoirs... Une façon de démultiplier les savoirs sur la biodiversité urbaine et d'encourager les citadins à reproduire ces gestes chez eux. Chaque année enfin la ville organise les « rendez-vous de la Biodiversité », une manifestation festive grand public célébrant les enjeux de préservation de la biodiversité.

 

RESULTATS

45 jardins partagés existants ou en projet depuis le début des années 2000 à Lyon, d'une surface de 50 à plus de 2 000 m², soit une superficie totale de 2 ha. 3 à 4 nouveaux jardins sont créés chaque année, avec une accélération depuis 2008. Ils accueillent en tout plus de 800 familles (hors jardins pédagogiques), avec une mixité des genres et des âges très représentative de la population lyonnaise.

En mai 2016, on recensait 725 Micro Implantation Florale réparties dans 6 arrondissements, soit 6,8 km de rues jardinées et plusieurs centaines de personnes mobilisées.

En 2016, la ville a proposé un cycle de 4 conférences sur l'éco-jardinage qui ont accueilli plus de 200 jardiniers amateurs, avec 5 grandes thématiques développées : le sol, la plante, l'arrosage, les soins aux plantes, l'accueil de la biodiversité.

En 2015, des fiches « jardins urbains environnement et santé » conçues par les services techniques de la ville ont été distribuées et présentées à l'ensemble des associations de jardins collectifs (partagés et familiaux) de la ville pour se protéger et protéger son environnement en jardinant. Parmi les enjeux développés, le compostage, la pollution des sols, de l'eau, les matériaux à éviter, la gestion des déchets, les gestes santé au jardin...

Plus de 2 000 plantes et bulbes distribués et plantés lors d'animations en 2016

2 initiations au protocole Sauvages de ma rue proposées gratuitement au grand public en 2016, pour découvrir la flore qui peuple le sol des rues de la ville.

 


Pour en savoir plus :

Tatiana BOUVIN

tatiana.bouvin@mairie-lyon.fr

04 72 69 47 60