Aménagement d'une Zone d'activité Economique en pépinière d'activité en maraîchage biologique.

2014
Biodiversité locale : gestion et suivi
La communauté d’agglomération du Grand Besançon (Doubs)
Intercommunalités

Budget : 835 000 € en investissement et 35 000 € de fonctionnement annuel

Partenaires financiers : La Chambre d'Agriculture, l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), le Conseil Régional de Franche Comté, le Conseil général du Doubs et l’Etat.

Partenaires techniques : La Chambre d’Agriculture et les Jardins de Cocagne.

Dates du projet : Mise en place en mars 2013. Le projet est prévu pour une durée minimale de 15 ans.


Pour contribuer à l’installation de maraîchers sur le Grand Besançon, il est proposé de créer une pépinière d’activités maraîchères en Agriculture Biologique, sur le modèle des couveuses d’activités économiques.

La pépinière d’activités maraîchères doit devenir un levier pour l’installation pérenne de maraîchers en productions diversifiées sur le territoire de l’agglomération ou à proximité. Ses principaux objectifs seront de permettre aux maraîchers en pépinière de :

  • se tester sur tous les aspects : responsabilité de la production, gestion et commercialisation,
  • poursuivre leur recherche de foncier d’installation tout en pratiquant le métier,
  • s’insérer dans les réseaux locaux : agricoles, de consommateurs et autres,
  • initier, sur ce lieu, une réflexion sur l’organisation entre maraîchers, voire la mutualisation d’outils : production de plants, systèmes collectifs de commercialisation, de livraison…

L’activité maraîchère a souvent vocation à se développer sur des zones classées en « Agricole » ou « Naturel » dans les PLU. Une implantation temporaire sur des terrains classés « A Urbaniser » est proposée par le Grand Besançon. Le travail se poursuit en parallèle du projet de pépinière pour mobiliser du foncier pour l’installation pérenne de maraîchers en zone agricole.

Les aménagements prévus pour le projet permettent l’installation de la pépinière, ainsi que la mutualisation des espaces de stockage de matériel et de récoltes avec les Jardins de Cocagne.

Les aménagements suivants sont prévus :

  • un bâtiment de 600 m², dont 177 m² chauffés comprenant : trois bureaux, une salle de réunion, des vestiaires et sanitaires pouvant accueillir 40 personnes en insertion, un magasin de vente, des espaces de stockage et conditionnement de légumes, un garage et des espaces de stockage pour le matériel.
  • 3 000 m² de tunnels non chauffés pour la pépinière : arceaux métalliques bâchés,
  • un système d’irrigation (forage, pompe, bassin de stockage, tuyaux...),
  • une serre de 150 m² pour la production de plants.

La pépinière accueille trois porteurs de projet en test pendant 1 à 3 ans sur une activité de production maraîchère en Agriculture Biologique, commercialisée essentiellement en vente directe. Ces personnes doivent, pour être accueillies en pépinière, avoir déjà réalisé une formation technique à la production maraîchère (formation théorique et expérience pratique) et disposer des bases nécessaires à la gestion d’entreprise : à titre d’exemple, cela peut être un Brevet Professionnel de Responsable d’Exploitation Agricole.

Ils bénéficient de la mise à disposition d’un outil de production (bâtiment, matériel), d’un hébergement juridique : une « couveuse » ouvre un compte bancaire pour leur activité, réalise les déclarations sociales et fiscales et ils utilisent son numéro SIRET, et d’un accompagnement technique sur les volets gestion d’entreprise et production agricole.

Céline Boucheron, Chef du service Environnement

celine.boucheron (at) grandbesancon.fr

03-81-65-06-96