Aménagement d'un plan d'eau au sein du domaine du Vert-Bois

  • 2013
  • Biodiversité et citoyenneté
Marquette-lez-Lille (Nord)
  • Communes de 2000 à 20000 habitants

Structure chargée de la mise en œuvre : Mairie de Marquette-lez-Lille

Partenaires : La Ville de Marquette-lez-Lille, Les Compagnons des saisons, l'Association pour la Prévention de la Pollution Atmosphérique Nord Pas-de-Calais et le Centre Régional de Ressources Génétique

Budget : 2 500 € (financement de la Ville)

Dates de l’action : Janvier 2012 à décembre 2013

Contact : Philippe COUSIN, directeur de cabinet – 03 20 14 51 00 p.cousin (at) marquettelezlille.fr


Il s'agit dans ce projet de réintroduire des espèces protégées, telles que la salamandre, la grenouille ou le triton, et de sensibiliser dès le plus jeune âge au respect de l'environnement et de la nature pour préserver le cadre de vie et la biodiversité.

Pour cela, dans le cadre du SIVOM Alliance Nord-Ouest, un dispositif de Service Civique a été mis en place depuis trois ans. Ainsi, en 2012, durant 8 mois, deux jeunes du Service civique ont mené une mission de "rangers", sorte de gardiens du Domaine du Vert-Bois à Marquette-lez-Lille. La commune leur a en effet confié la gestion complète du parc, notamment l'aménagement d'un espace abandonné en un espace pédagogique avec un plan d'eau.

Ce terrain, au cœur de l’espace boisé, est composé :

  • d'une mare favorisant la réintroduction d'espèces protégées comme la salamandre, la grenouille ou le triton ;
  • de plantes aquatiques, comme des nénuphars, et de plantes indiquant le niveau de pollution autour du parc, tels les plants de tabac ;
  • de ruches permettant le retour de l'abeille noire, espèces en voie de disparition ;
  • d'hôtels à insecte avec des fiches explicatives ;
  • d'arbres fruitiers issus d'espèces écotypes locales.

Cet espace pédagogique est un véritable outil ludique destiné aux petits et aux grands. Aussi, il joue un rôle majeur dans la sensibilisation des enfants dans le cadre scolaire mais aussi dans les activités mises en place par les Accueils de Loisir Sans Hébergement (A.L.S.H.). Ce jardin pédagogique, au cœur du domaine du Vert-Bois dans lequel évoluent ces centres de loisirs et les scolaires, leur permet de s'ouvrir à la nature et au respect de l'environnement. Et à travers eux, c'est également leurs parents qui sont sensibilisés.

Les résultats de ce projet peuvent être quantifiables grâce au retour d'espèces locales (salamandres, tritons, abeilles noires, etc.). De plus, en participant aux promenades organisées par les "rangers", le personnel scolaire mais aussi les animateurs des A.L.S.H ont été sensibilisés à la notion de biodiversité et font perdurer la thématique au travers de leurs programmes d'animation-éducation.