16 mars 2017 à Limoges : Aménager, rénover et bâtir en favorisant la biodiversité

16/03/2017 -
09:00 - 17:30

16 mars 2017, 9h-17h30
à la délégation Limousin du CNFPT, Chéops 87, 55 rue de l'Ancienne École Normale d'Instituteurs, Limoges

Journée gratuite mais inscription obligatoire
Pour les agent(e)s territoriaux, via le site d’inscription en ligne du CNFPT, code session : LO101 001 (demander le code d’identification de votre collectivité à votre service formation si nécessaire)
Pour les autres participants ou en cas de difficulté, inscription via ce formulaire

 

La délégation du Limousin du Centre national de la fonction publique territoriale et les organisateurs de l’opération Capitale française de la biodiversité 2017 vous proposent une journée d'exposés, de témoignages, de débats et d'échange sur le thème « Aménager, rénover et bâtir en favorisant la biodiversité ».

Contexte

La biodiversité représente une source d’inspiration considérable pour les projets urbains et des solutions opérationnelles à toutes les échelles, que ce soit en matière d’urbanisme (établissement ou révision des PLU et des SCoT, identification et intégration de la trame verte et bleue, planification écologique), d’aménagement des quartiers (gestion écologique des eaux pluviales, espaces verts écologiques, agriculture urbaine), de l’architecture (végétalisation des toits ou des façades, dispositifs d’accueil de la faune) et enfin, à l’échelle des matériaux de construction (circuits-courts, matériaux bio-sourcés, déconstructibilité et réversibilité).

Portée par la volonté politique ou l’émergence de nouveaux labels, la prise en compte de la biodiversité réinterroge les façons de faire mais demande aussi la maitrise de notions d’écologie scientifique et de compétences nouvelles, par le biais d’une formation adaptée.  

Alors que de nombreuses collectivités ou acteurs privés s’intéressent à cette question, l’édition 2017 de l’opération Capitale française de la Biodiversité vise à identifier et valoriser les actions exemplaires en la matière, qu’il s’agisse de construction neuve ou de rénovation voire de restauration écologique, menées par les villes et les intercommunalités et leurs partenaires.

Les ateliers régionaux de cette édition 2017 ont pour objectif de sensibiliser aux notions d’écologie urbaine et territoriale, d’apporter des pistes de solutions opérationnelles pour agir et de faire connaître des outils utiles.

www.capitale-biodiversite.fr

 

Programme

Animation de la journée : Jonathan Flandin, écologue, Natureparif

 

9h           Accueil
par un représentant des partenaires 
 

9h15      Bâtir en favorisant la biodiversité ? Enjeux et exemples d’actions
par Jonathan Flandin, écologue, Natureparif

 

9h45      Témoignages d’actions de collectivités ou de leurs partenaires            

Prise en compte de la nature par un projet global de territoire

par Jérôme Perdrix, adjoint au maire d’Ayen (Corrèze)

La Trame Verte et Bleue sur le territoire de Limoges Métropole complétée par le projet d’une Trame Noire
par Olivier Dom, chef du service des Espaces naturels de Limoges Métropole

Accueil de la faune et bâti
par Magali Contrasty, LPO mission Urbanisme, biodiversité et bâti

L’agence de l’eau Loire Bretagne et la biodiversité  
par Vincent Nalin, chargé de mission, Agence de l’Eau Loire-Bretagne

 

11h45    Présentation d’outils utiles pour les collectivités

Label EcoQuartier 2017
par un correspondant « ville durable » des services déconcentrés de l’Etat (DDT ou DREAL)

Opération Capitale française de la Biodiversité 2017
par Jonathan Flandin, Natureparif

 

12h30    Conclusion
 

Déjeuner libre
Un self-service sera à la disposition des participants (repas à la charge des participants, entre 11 et 14€ environ)

 

14h-17h30          Visite et ateliers de terrain

Ateliers participatifs dans un espace vert proche (3 sessions successives de 45’, par petits groupes) :

  • Visite commentée de l’espace vert avec un représentant de l’équipe de gestion, ville de Limoges
  • Découverte des Insectes pollinisateurs
  • Mini-sortie naturaliste avec la SEPOL