Présentation de l'opération

Plante & Cité et Natureparif lancent le 1er mars 2016 la sixième édition du concours Capitale française de la biodiversité 2016. 

Le concours Capitale française de la Biodiversité s’adresse depuis 2010 aux villes de + de 2000 habitants et aux intercommunalités françaises. Il est soutenu par le ministère du Logement et de l'habitat durable et le Ministère de l’Environnement, de l’énergie et de la mer, et est organisé par deux associations : l’association nationale Plante & Cité, centre d’ingénierie de la nature en ville, et l’association régionale Natureparif, agence régionale pour la nature et la biodiversité en Île-de-France, en coordination avec la mission de préfiguration de l’Agence française pour la Biodiversité dans le cadre de l’expérimentation de la régionalisation de la future Agence française pour la biodiversité. Il bénéficie aussi du soutien du Secrétariat exécutif de la Convention sur la Diversité biologique des Nations-Unies. Enfin, il s’appuie sur de nombreux partenaires, réunis au sein de son Comité scientifique et technique, organe unique de gouvernance et d’évaluation du concours.

Les objectifs du concours sont multiples : pédagogie (donner des idées d’action aux agents et élus des collectivités), transversalité (créer du dialogue entre différents services et élus au sein de la collectivité), valorisation et promotion (par le biais des trophées et des « libellules » accordées) et enfin identification et partage mutuel des bonnes pratiques (par le biais du recueil d’action, des ateliers régionaux et des visites de terrain).

Thème 2016 : « Sols et biodiversité » 
Véritables ressources nécessitant d’être gérées, témoins d’une histoire de la collectivité, sources de vie, les sols sont le socle indispensable du vivant et par conséquent de la plupart des activités humaines à travers l’urbanisme, les espaces verts, les activités agricoles et forestières, la prévention des risques naturels. Les collectivités locales sont en première ligne pour limiter leur dégradation, préserver leur bon fonctionnement voire les restaurer. 

L’édition 2016 du concours portera donc une attention toute particulière à ce thème central « Sols et biodiversité ! », un thème à comprendre au sens large. Les collectivités candidates sont invitées ainsi à présenter des actions exemplaires qu'elles auront réalisées aussi bien en matière d’occupation des sols ou de documents d'urbanisme et de planification, que des actions de connaissances, de gestion ou de restauration écologique de milieux naturels, de désimperméabilisation et de lutte contre l'artificialisation ou l’érosion des sols, voire d'actions relatives à la gestion des sols agricoles et forestiers... 

Télécharger la brochure de présentation du concours